pratique
Publicité
 
santé

Genoux douloureux? le cartilage peut être réparé!

  • 1 Aug 2012
  • Facebook   Twitter   RSS
  • augmenter la taille du texte   réduire la taille du texte
  • print

Genoux douloureux? le cartilage peut être réparé!

Le genou est une des articulations les plus importantes de notre corps. C’est aussi l’une des plus sollicitées au quotidien.

En conséquence, le cartilage s'use et les douleurs ne sont pas rares.

Quand l'arthrose s'installe dans un genou, la seule solution de long terme est bien souvent la pose d'une prothèse.

Et s'il était possible de réparer le cartilage du genou, avec les cellules de notre propre corps?

Des genoux douloureux

Douleur, gonflement, instabilité du genou, autant de maux qui empoisonnent notre quotidien. Ils sont signes d'une lésion du cartilage du genou.

Et les ennemis de nos genoux sont nombreux : âge, sport pratiqué à l’excès, surpoids...

Cerise sur le gâteau, le genou est une articulation particulièrement complexe faisant intervenir le bas du fémur, le haut du tibia et la rotule. Trois structures qui glissent les unes sur les autres grâce au fameux cartilage qui a une fâcheuse tendance à s’user et s’abîmer.

Certains symptômes peuvent indiquer une usure du cartilage et doivent vous mettre la puce à l’oreille :

• Vous avez des difficultés à monter les escaliers, à vous lever d’une chaise ou à changer de position.

• Votre genou est gonflé ou chaud.

• Vos mouvements sont peu sûrs.

Ayez le bon réflexe : consultez un médecin.

Sans soin, le cartilage va continuer à s’user en aggravant les phénomènes d'arthrose, avec une raideur progressive et douloureuse de l’articulation.

Comment réparer le cartilage ?

En fonction de l’âge, de la gravité de la lésion et du degré d’activité du patient, différents traitements de l'arthrose du genou ou d'autres lésions du cartilage sont possibles. Certains permettent d’atténuer les symptômes, d’autres visent une réparation du cartilage.

Genoux douloureux? le cartilage peut être réparé!

C’est le cas de l’implantation de chondrocytes autologues (ICA). Entre traitement et médicament, la technique ChondroCelect ouvre des perspectives étonnantes.

Elle consiste à prélever des cellules cartilagineuses chez le patient, à les cultiver en laboratoire et à les implanter ensuite à l’endroit de la lésion.

Un traitement en deux temps : l’arthroscopie pour prélever des cellules du cartilage et l’implantation des nouvelles cellules.

Refaire pousser le cartilage du genou

La première étape consiste donc à prélever des cellules de cartilage existant par arthroscopie.

Pour ce faire, le chirurgien pratique deux petites incisions dans le genou. Avec l’aide d’une petite caméra, il peut évaluer l’étendue de la lésion et éliminer les morceaux de cartilage qui se seraient éventuellement détachés.

Enfin, il prélève une parcelle de cartilage.

Cette intervention d’une demi-heure permet au patient de quitter l’hôpital le jour même.

Comptez quatre à six semaines avant l’implantation des nouvelles cellules.

Pendant cette période, prenez les devants : exercices légers (conseillés par un kinésithérapeute) pour développer les muscles de votre cuisse, mais aussi organisation de votre vie quotidienne. Après l’opération, votre mobilité sera fortement réduite et vous devrez vous déplacer avec des béquilles.

Implanter le nouveau cartilage

L’implantation des cellules de cartilage obtenues se fait à genou ouvert.

C'est une intervention plus lourde, qui nécessite une hospitalisation de plusieurs jours.

Lors d’une opération de 30 à 60 minutes, le chirurgien élimine le cartilage abimé et fixe une fine membrane au-dessus de la cavité ainsi créée dans le genou. C’est sous cette membrane que seront injectées les cellules cartilagineuses. Elles se fixeront sur l’os et formeront un nouveau cartilage sain.

Notez qu’une rééducation est indispensable dès le lendemain de l’opération, et pendant une période de 9 à 12 mois. Des contrôles réguliers permettront d’évaluer le processus de guérison.

Le traitement ChondroCelect n'est pas accessible à tous. Il est réservé aux patients entre 18 et 50 ans pour peu que la lésion n’ait pas plus de trois ans et qu’elle mesure plus de 2 cm².


Retrouvez toutes les infos 'au féminin' ici



Plus d'infos avec Santé Beauté


Partagez vos expériences sur le forum 'Au Feminin' ici

Accédez directement à la page 'au féminin' ici


vos réactions

lire aussi


consulter nos archives

recherche

publicité



forum categories

most viewed

most commented