pratique
Publicité
 

maman

Sports et grossesse: compatibles?

  • 16 Jul 2014
  • Facebook   Twitter   RSS
  • augmenter la taille du texte   réduire la taille du texte
  • print

Sports et grossesse: compatibles?

De nombreuses femmes enceintes arrêtent toute activité sportive des le début de leur grossesse, par fatigue ou par peur de nuire à leur état. Pourtant, le sport est une véritable source de bien-être physique et psychologique. Guide pratique d’activités physiques à pratiquer, ou pas, pendant la grossesse.

Les sports à ne pas faire dès le début de la grossesse. Le jogging et le tennis sont vivement déconseillés, car les impacts à chaque pas ou saut, entrainent une énorme pression sur l’abdomen et le périnée ainsi que des contractions utérines. Le ski, l’équitation ou le VTT sont également à proscrire pour les risques de chutes. Les sports de combat ou les sports collectifs font prendre des risques à la future maman en raison de choc éventuel. La plongée en bouteille ou en apnée, est interdite afin de prévenir tout accident chez le fœtus car l’azote dissout dans le sang maternel passe au fœtus par le placenta !

La natation est par contre, le sport idéal pendant la grossesse. Le climat ou les beaux lagons s’y prêtent bien. Dans l’eau, plus de lourdeur, on est sept fois plus léger. Nager permet de se muscler et se détendre en même temps. Il est conseillé de faire des mouvements lents, bien à plat. C’est le moment d’expirer profondément. Ce travail du souffle sera utile pour l’accouchement.

Sports et grossesse: compatibles?

La marche est aussi une activité recommandée, enceinte. Cela constitue un excellent massage veineux et musculaire, activant la circulation sanguine et le transit. Si la grossesse se déroule sans soucis, une demi-heure de marche par jour, en plein air, offre une préparation tonifiante et non fatigante jusqu’à la fin.

La gymnastique douce ou le stretching permet de se sentir en forme tout en se préparant à l’accouchement. Certains exercices font travailler des muscles jouant un rôle important lors de l’accouchement ou assouplissent les articulations du bassin. Les étirements sont très agréables et guérissent nombreux maux. La grossesse crée des tensions musculaires dans le dos, dans le ventre, an niveau du bassin s’accompagnant de gêne ou de douleurs. Le stretching étire la colonne vertébrale ou d’autres muscles, diminuant les tensions ou pressions. Deux exemples d’exercices sont illustrés dans les photos ci-contre. 10 minutes de gymnastique par jour valent mieux qu’une grande séance hebdomadaire. On peut s’y mettre même si on n’en a jamais fait.

Chaque femme est différente et saura choisir le sport qui lui convient pendant sa grossesse. Il faut du bon sens et être à l’écoute de son corps et de ses capacités. Ne pas hésiter à demander conseil à son médecin ou à sa sage-femme.

Les conseils sont proposés par:

Les conseils ci-dessus sont de Claire Israel et d’Isabelle Delamour, sages-femmes diplômées. Elles sont joignables sur le 5 751 51 30 et le 5 984 11 38 respectivement.

Claire Israel et Isabelle Delamour sont directrices du Centre de sages-femmes qui a pour mission d’accompagner la femme dans sa grossesse, son accouchement et les suites de couches, en complémentarité du suivi médical avec le gynécologue-obstétricien.

Partagez vos expériences sur le forum 'Au Feminin' ici
Accédez directement à la page 'au féminin' ici

vos réactions

lire aussi


consulter nos archives

recherche

publicité



forum categories

most viewed

most commented