ki news?
Publicité
 
actualités

Premières visites depuis cinq ans de familles de prisonniers de Gaza en Israël

  • 16 Jul 2012
  • augmenter la taille du texte   réduire la taille du texte
JERUSALEM (AFP)
ël, le 16 juillet 2012

Les familles de 24 Palestiniens de la bande de Gaza emprisonnés en Israël leur ont rendu visite lundi pendant une demi-heure pour la première fois depuis cinq ans, a-t-on appris de sources concordantes.

La porte-parole de l'administration pénitentiaire israélienne, Sivan Weizman, a confirmé que la visite s'était déroulée "sans incident" et que d'autres visites seraient autorisées régulièrement, la prochaine étant prévue dans deux semaines.

Le rétablissement de ces visites, suspendues depuis juin 2007, date de la prise de contrôle de Gaza par le Hamas, était l'une des principales revendications acceptées par Israël en échange de la levée d'une grève de la faim massive des détenus palestiniens, en vertu d'un accord conclu le 14 mai.

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) s'est félicité de la reprise de ces visites.

"C'est une première étape et nous espérons que les visites pour les habitants de Gaza vont reprendre pour tous les prisonniers", a affirmé le chef du CICR en Israël et dans les Territoires palestiniens Juan Pedro Schaerer, dans un communiqué.

"Selon le droit international, les autorités israéliennes sont dans l'obligation d'autoriser les visites des familles", a-t-il rappelé.

ël le 16 juillet 2012

Un groupe de 40 membres des familles a passé dans la matinée le terminal frontalier d'Erez à destination de la prison de Ramon, dans le sud d'Israël.

Parmi eux, la mère de Mohammad Hamdiya, du quartier de Chejaïya à Gaza, emprisonné depuis juillet 1989.

"Vous ne pouvez pas imaginer ma joie de pouvoir revoir bientôt le visage de mon fils Mohammad, après toutes ces années", a-t-elle déclaré à l'AFP avant le départ.

La porte-parole de l'administration pénitentiaire a précisé que 400 prisonniers de "sécurité" de la bande de Gaza étaient détenus par Israël, et 4.000 autres de Cisjordanie.

Les Palestiniens de Cisjordanie ont droit "à une visite toutes les deux semaines ou tous les mois selon les prisons dans lesquelles ils sont détenus", a-t-elle indiqué.

Le mouvement islamiste Hamas au pouvoir à Gaza, a estimé que la visite n'avait "aucune valeur" parce qu'il n'y avait aucune garantie que d'autres visites soient autorisées à l'avenir.

"Le refus continu d'autoriser les visites de prisonniers palestiniens est une violation des accord internationaux et des droits de l'Homme", a déclaré le porte-parole du Hamas Sami Abou Zuhri dans un communiqué.

related videos

vos réactions

blog comments powered by Disqus

à lire aussi


consulter nos archives

recherche

publicité



most viewed posts