ki news?
Publicité
 
actualités

Mali: le groupe islamiste Ansar Dine espère conquérir le Sud par la persuasion

  • 9 Aug 2012
  • augmenter la taille du texte   réduire la taille du texte
NOUAKCHOTT (AFP)
é Ansar Dine (g), le 7 août 2012 à Kidal

Un des groupes islamistes armés qui occupent le nord du Mali où ils appliquent la charia (loi islamique), Ansar Dine (Défenseurs de l'islam), espère conquérir le sud du pays "sans combat", par la persuasion, a affirmé son porte-parole, Senda Ould Boumama.

"Nous espérons parvenir à convaincre les gens de ce pays (Sud-Mali) de nous rejoindre sans combat, pour que tous les efforts puissent enfin être dirigés contre l'ennemi commun", à savoir les "mécréants" non-musulmans, a affirmé M. Ould Boumama dans un entretien au réseau des "défenseurs des jihadistes", site islamiste favorable à Ansar Dine, consulté jeudi par l'AFP à Nouakchott.

Selon lui, "l'expansion de l'autorité" d'Ansar Dine se fera "dans la continuité de notre action, suivant deux axes fondamentaux".

Le premier est "la réalisation du projet islamique sur les territoires que nous administrons" (le nord du Mali) où, selon lui, "la priorité restera l'application de la charia, l'enseignement, le prêche et la formation de générations futures sur la base des préceptes et valeurs morales islamiques".

Le second "consistera à éviter de porter préjudice aux autres jihadistes dans le monde, surtout en ces moments où la balance penche désormais en faveur de la Umma islamique", la communauté musulmane, a affirmé le porte-parole.

Il estime que son mouvement, dirigé par Iyad Ag Ghaly, doit "s'armer de patience et faire les sacrifices humains et matériels nécessaires" pour atteindre ses objectifs, en adoptant notamment une "politique participative" pour amener les habitants du Nord à adopter son approche et prendre part à sa réalisation.

Concernant les "frontières artificielles" entre pays de la région sahélienne, il a indiqué que son mouvement n'avait pas encore adopté de position définitive.

L'option militaire "inévitable"

é Ansar Dine le 7 août 2012 à Kidal

"Nous savons que par principe, selon nos convictions religieuses, admettre ces frontières équivaudrait à accepter l'hégémonie de l'ordre colonial mécréant mondial" a-t-il dit, en admettant qu'il y a "une différence entre les principes et les moyens de leur mise en application".

Ansar Dine est, avec le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujoa), allié à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Les trois groupes armés occupent depuis fin mars tout le nord du Mali - les deux-tiers du territoire de ce vaste pays du Sahel - où ils imposent la charia.

Mercredi, les islamistes ont amputé la main d'un voleur à Ansongo après avoir lapidé à mort un couple non marié à Aguelhok il y a dix jours.

L'amputation s'est produite devant des dizaines de personnes sur une place publique de la localité d'Ansongo, localité située au sud de la grande ville du nord-est du Mali, Gao, a appris jeudi l'AFP auprès d'un élu et d'un chef islamiste local qui a prévenu que d'autres amputations auraient lieu bientôt.

"Ils ont amputé mercredi la main d'un voleur à Ansogo", a déclaré, sous couvert de l'anonymat, l'élu de la région depuis Gao, mais qui se trouvait à Ansongo la veille et a été témoin de cette amputation d'un "voleur de moto", selon lui. Il a précisé que "beaucoup de sang" a coulé lors de l'amputation.

Le gouvernement malien a estimé jeudi que les exactions commises par les islamistes dans le nord du Mali "accréditent le caractère inévitable de l'option militaire" pour reconquérir cette partie du territoire qui représente les deux-tiers du pays.

"Au fil des jours, alors que des efforts pour une solution négociée se multiplient, les pratiques des terroristes et des narcotrafiquants habillés d'un faux voile religieux, accréditent le caractère inévitable de l'option militaire", affirme un communiqué du ministère de la Communication publié après l'amputation de la main d'un voleur à Ansongo (nord-est).

related videos

vos réactions

blog comments powered by Disqus

à lire aussi


consulter nos archives

recherche

publicité



most viewed posts