ki news?
Publicité
 
actualités

Koweït: une loi électorale controversée devant la Cour constitutionnelle

  • 9 Aug 2012
  • augmenter la taille du texte   réduire la taille du texte
KOWEIT (AFP)
ée nationale du Koweït prise le 7 août 2012 à Koweït city

Le gouvernement koweïtien a demandé jeudi à la Cour constitutionnelle de se prononcer sur une loi électorale qu'il juge non conforme, une décision contestée par l'opposition qui menace d'organiser des manifestations de rue.

"Tous les experts consultés par le gouvernement ont estimé que cette loi violait la Constitution", a déclaré le ministre de l'Information cheikh Mohammed Abdallah Al-Sabah au cours d'une conférence de presse.

L'opposition affirme que tout changement à la loi électorale de 2006 doit être au préalable débattu par le Parlement après la dissolution de l'Assemblée actuelle et l'organisation d'élections anticipées.

Elu en 2009, le Parlement dominé par les partisans du pouvoir a été dissous en décembre 2011 après des manifestations contre la corruption. Des élections anticipées, tenues en février, ont été remportées par l'opposition islamiste.

Mais par une décision sans précédent, la Cour constitutionnelle a invalidé le 20 juin les élections de février, dissous le Parlement et rétabli celui de 2009.

Cependant, ce Parlement favorable au gouvernement n'est depuis jamais arrivé à se réunir faute de quorum. L'opposition veut sa dissolution et l'organisation d'élections anticipées.

Membre de l'Opep (Organisation des pays producteurs de pétrole), le Koweït, première monarchie du Golfe à avoir un Parlement élu, connaît des crises politiques à répétition depuis 2006, attribuées aux luttes de pouvoir au sein de la dynastie Al-Sabah qui règne depuis plus de 250 ans.

related videos

vos réactions

blog comments powered by Disqus

à lire aussi


consulter nos archives

recherche

publicité



most viewed posts