ki news?
Publicité
 
actualités

Israël: début d'un test d'alerte sur SMS d'attaques de missiles

  • 12 Aug 2012
  • augmenter la taille du texte   réduire la taille du texte
JERUSALEM (AFP)
înent à lancer des missile, à f Khan Yunis, sur la Bande de Gaza, le 19 mai 2011

L'armée israélienne a annoncé le lancement dimanche d'un test à l'échelle du pays d'un système d'alerte par le biais de messages SMS destinés à prévenir la population civile en cas d'attaques de missiles.

Des messages SMS en hébreu, en arabe, en anglais et en russe doivent être envoyés sur les téléphones portables personnels des habitants de différentes régions dont celles de Jérusalem, de Tel Aviv, Haïfa.

Le message envoyé sera le suivant: "le commandement de la défense passive, test du système d'alerte mobile", a précisé un communiqué du porte-parole de l'armée.

L'exercice doit se dérouler entre 08H00 et 18H00. Il durera jusqu'à jeudi, jour où le système sera testé à l'échelle de tout le pays.

Selon les médias, cet exercice est destiné à préparer la défense de la population civile à d'éventuels tirs de missiles ou de roquettes de la part de l'Iran ou du Hezbollah libanais, qui pourraient suivre une attaque israélienne contre les installations nucléaires iraniennes.

Ce scénario continuait à faire dimanche les gros titres d'une partie de la presse israélienne.

Le quotidien Yediot Aharonot titre ainsi en une sur le fait qu'Israël "n'est pas prêt" à une guerre avec l'Iran en relevant notamment que "la moitié des Israéliens n'ont pas de masques à gaz" ou que "les travaux de protection des bâtiments abritant les hôpitaux ne seront achevés que dans trois ans".

Le journal Haaretz cite pour sa part en un "haut responsable israélien" affirmant que l'Iran "a fait des progrès pour la production et l'adaptation de têtes nucléaires" sur des missiles capables d'atteindre le territoire israélien.

Israël, seule puissance nucléaire --officieuse-- de la région, estime que son existence serait menacée si Téhéran disposait de la bombe atomique.

L'Iran nie que son programme nucléaire ait des visées militaires, comme l'en accusent également les Occidentaux.

Les Etats-Unis, à l'approche de la présidentielle, privilégient le renforcement des sanctions contre Téhéran et de récentes visites de responsables américains dans l'Etat hébreu avait pour but de dissuader Israël de lancer une attaque contre l'Iran.

related videos

vos réactions

blog comments powered by Disqus

à lire aussi


consulter nos archives

recherche

publicité



most viewed posts