ki news?
Publicité
 
actu générales

William et Kate poursuivent impassibles leur tournée sur fond de scandale

  • 16 Sep 2012
  • augmenter la taille du texte   réduire la taille du texte
LONDRES (AFP)
ée en proue de bateau à Honiara, aux îles Salomon le 16 septembre 2012

Le prince William et Kate ont poursuivi dimanche, d'apparence imperturbables, leur tournée en Asie-Pacifique, malgré la publication dans plusieurs pays de photos de la duchesse seins nus, dont ils vont tenter d'endiguer la diffusion lundi devant la justice française.

Le jeune couple était dimanche aux îles Salomon, avant-dernière étape d'une tournée de dix jours en Asie-Pacifique qui a pris une toute autre dimension avec la diffusion depuis vendredi de clichés de Kate "topless", pris au téléobjectif cet été dans le sud de la France.

A Honiara, la capitale, William et Kate, colliers de fleurs naturelles autour du cou, jaunes pour lui, roses pour elles, ont salué des milliers de badauds à bord d'une petite camionnette dont l'avant était transformé en proue de bateau.

La veille, ils avaient fait de l'accrobranche dans la forêt équatoriale de Bornéo, sous l'objectif attentif des photographes autorisés, faisant dire à William, deuxième dans l'ordre de succession au trône d'Angleterre : "Nous voyons un espion dans un arbre", a rapporté la presse britannique.

Une allusion aux photos de la jeune femme, qui ont révulsé le couple mais n'ont pas modifié son programme de représentation dans le cadre du 60e anniversaire de l'accession au trône d'Elizabeth II. "La duchesse ignore les sangsues", titrait le Sunday Telegraph dimanche.

A des dizaines de milliers de kilomètres de là pourtant, les services du prince s'activaient dans l'espoir d'empêcher une plus grande diffusion des photos, parues vendredi dans le magazine français Closer et samedi dans le journal irlandais Irish Daily Star.

Lundi, les avocats du couple, qui a porté plainte pour atteinte à sa vie privée, vont demander à la justice française d'empêcher une diffusion plus large des photos par Closer, a expliqué le palais Saint-James. L'audience est prévue à 18H00 GMT à Nanterre, près de Paris.

à Honiara, aux îles Salomon

Trop tard cependant pour empêcher la parution, prévue lundi, des photos dans le magazine italien Chi, qui s'était illustré en 2006 en publiant des clichés de la mère de William, Diana, mourante après l'accident de sa voiture prise en chasse par des paparazzi, à Paris en 1997.

Les photos de Kate seins nus étaient aussi visibles ce week-end sur internet, et des exemplaires de Closer se monnayaient jusqu'à 15 livres (18 euros ou 24 dollars), soit plus de dix fois le prix du magazine en kiosque, sur le site ebay dimanche.

En revanche, la presse britannique ne s'est pas aventurée à publier les clichés. Elle est sur ses gardes après les dérapages de l'ère Diana, et attend avec une certaine anxiété les conclusions d'un rapport sur l'éthique des médias à la lumière d'un scandale d'écoutes. Dimanche, elle reproduisait la Une à paraître de Chi, en floutant toute la page si ce n'est le logo du magazine et le titre "La Reine est nue".

L'ancien Premier ministre britannique John Major a "chaleureusement applaudi" l'attitude da la presse de son pays, qui s'est souvent illustrée dans le passé par ses dérapages.

"Les bornes ont été dépassées" avec la publication à l'étranger des photos de Kate seins nus, a-t-il estimé à la BBC dimanche. "C'est l'oeuvre d'un voyeur. Dans notre pays, nous poursuivons les voyeurs", a-t-il ajouté avec fermeté.

Le prince William et Kate vont réclamer lundi que Closer soit interdit de rééditer son numéro, de montrer les clichés qui ont outré les Britanniques sur son site, ou de les revendre, selon une source proche de l'enquête.

Dans un second temps, ils réclameront des dommages et intérêts, a ajouté le palais.

related videos

vos réactions

blog comments powered by Disqus

à lire aussi


consulter nos archives

recherche

publicité



most viewed posts