ki news?
Publicité
 
actualités

Syrie: des dizaines de rebelles tués dans embuscade de l'armée

  • 27 Dec 2013
  • augmenter la taille du texte   réduire la taille du texte
Beyrouth (AFP)
Photo publiée par l\'agence officielle syrienne montrant selon elle les corps de rebelles victimes d\'une embuscade de l\'armée syrienne, le 27 décembre 2013

Des dizaines de combattants rebelles sont morts vendredi dans une embuscade de l'armée syrienne près de Damas.

L'attaque a eu lieu vendredi à l'aube "dans la zone située entre Marah et Qustul, près de la ville de Maaloula", précise l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), qui s'appuie sur un vaste réseau de militants et de sources médicales et militaires à travers le pays.

Sans pouvoir fournir un bilan précis, l'OSDH a fait état de dizaines de morts et de 20 blessés parmi les rebelles.

L'agence de presse officielle Sana a également rapporté l'embuscade, citant une source militaire selon laquelle "une unité de notre brave armée a tendu une embuscade et tué des dizaines de terroristes du Front al-Nosra".

Le Front al-Nosra, lié à al-Qaïda, et d'autres bataillons islamistes ont pris position à Maaloula en septembre et se sont emparés le 2 décembre de la totalité de cette ville, la plus célèbre localité chrétienne de Syrie.

L'OSDH a également fait part de raids aériens sur la périphérie de Yabroud, dernier bastion important des rebelles dans la région de Qalamoun, au nord de Damas.

Des heurts entre rebelles et troupes du régime soutenues par les combattants chiites du hezbollah libanais ont également éclaté à Adra, au nord est de la capitale, selon l'OSDH.

Adra, une ville à majorité alaouite, la religion de Bachar al-Assad, et abritant aussi des communautés sunnite druze et chrétienne, a été prise le 11 décembre par plusieurs groupes rebelles, parmi lesquels des jihadistes.

Toujours dans la région de Damas, les troupes un régime ont bombardé Douma, à l'est, et lâché des barils de TNT sur Kan al-Sheikh, au sud-ouest.

Au nord, une nouvelle attaque aérienne a touché Al-Bab, dans la province d'Alep, selon l'OSDH, qui n'est pas en mesure de fournir de bilan. Les bombardements de l'armée ont fait des centaines de morts dans cette région depuis le 15 décembre.

Au même moment, l'agence Sana a signalé "une attaque terroriste au mortier sur Jamiliyé", un quartier d'Alep tenu par les rebelles, ayant fait 4 morts et 12 blessés.

Les médias officiels utilisent le terme de "terroristes" pour désigner les rebelles engagés depuis mars 2011 dans une lutte contre le régime de M. Assad qui a fait plus de 126.000 morts, selon l'OSDH.

Photo publiée par l'agence officielle syrienne montrant selon elle les corps de rebelles victimes d'une embuscade de l'armée syrienne, le 27 décembre 2013

related videos

vos réactions

blog comments powered by Disqus

à lire aussi


consulter nos archives

recherche

publicité



most viewed posts