ki news?
Publicité
 
sports

Coupe de France: Ayina, la bonne fée du conte de Quevilly

  • 21 Mar 2012
  • augmenter la taille du texte   réduire la taille du texte
CAEN (AFP)
éro 18, inscrit le but de la victoire de Quevilly sur Marseille en quart de finale de la Coupe de France le 20 mars 2012 à Caen

L'épopée de Quevilly est un roman qui vire au conte de fée au regard du parcours de Jean-Christophe Ayina, sorti du banc pour inscrire un doublé en prolongation envoyant les amateurs hauts-normands en demi-finales de la Coupe de France, mardi contre Marseille (3-2 a.p.), à Caen.

Deux ans après leur aventure achevée contre le Paris SG (0-1) dans ce même stade Michel-d'Ornano, les hommes de Régis Brouard, pensionnaires du National, vont donc retrouver le dernier carré. Notamment grâce à Ayina, auteur de ses premiers buts avec Quevilly dont il avait revêtu le maillot pour la première fois seulement moins d'un mois auparavant!

Le PSG, Ayina, qui fêtera ses 21 ans dans 20 jours, connaît bien. Après un passage chez les jeunes de Guingamp, il rejoint la réserve parisienne en 2009, disputant 30 matches et marquant trois buts en deux saisons, mais n'est finalement pas conservé.

Nous sommes à l'automne 2011 et le natif de Rouen, à quelques kilomètres de Petit-Quevilly, vient toquer à la porte de l'USQ. "Il était au chômage, il a demandé à s'entraîner avec nous, ce que nous avons accepté, mais nous ne pouvions le prendre à l'époque dans l'effectif pour des raisons budgétaires, raconte Brouard. Et puis, grâce aux tours qu'on a passés en Coupe de France, on a pu lui offrir un contrat fédéral."

é Ayew, en quart de finale de la Coupe de France le 20 mars 2012 à Caen

Comme Zanké Diarra, lui aussi passé par le PSG et petit frère d'Alou le Marseillais, et d'autres joueurs de Quevilly qui ont fréquenté les centres de formation des clubs de L1 ou L2, Ayina personnifie la frontière ténue entre football amateur et football professionnel.

Surnommé +John+ par ses partenaires, il effectue ses débuts avec les +Canaris+ en entrant en jeu contre Créteil, fin février, avant de récolter un carton rouge contre Le Poiré sur Vie le privant des trois matches suivants!

Il n'a donc que 75 minutes dans les jambes lorsque Brouard, qui veut utiliser sa puissance et sa vitesse pour forcer la décision en passant en 4-4-2, le propulse en début de prolongation.

Une vingtaine de minutes plus tard (112e), Ayina, parfaitement servi par Abdel Ouahbi, lui aussi remplaçant au coup d'envoi, redonne l'avantage aux Hauts-Normands, mais ce but est aussitôt annihilé (113e) par Loïc Rémy.

Il ne reste alors qu'une minute à jouer avant une étouffante séance de tirs au but lorsque l'attaquant profite d'un ballon relâché par Gennaro Bracigliano pour libérer les quelque 20.000 supporters Jaune et Noir et écrire une nouvelle page de la légende de Quevilly.

Un doublé face à l'OM en quart de finale de Coupe de France, Ayina ne pouvait rêver mieux: "C'est exceptionnel pour mes premiers buts! Je ne vais pas m'en remettre... J'espère qu'on va jouer le PSG (en demi-finales, ndlr)!", expliquait-t-il au micro d'Eurosport à l'issue de la rencontre.

Le conte de fée pourrait ainsi continuer...

related videos

vos réactions

blog comments powered by Disqus

à lire aussi


consulter nos archives

recherche

le scan


publicité



most viewed posts