ki news?
Publicité
 
sports

Moyens/WBO par intérim: Victoire de N'Dam

  • 5 May 2012
  • augmenter la taille du texte   réduire la taille du texte
LEVALLOIS-PERRET (Hauts-de-Seine) (AFP)
issue de son combat contre le Dominicain Giovanni Lorenzo au Cannet.

Le Français Hassan N'Dam s'est emparé du titre WBO par intérim des poids moyens en battant aux points l'Ukrainien Maksym Bursak, vendredi soir au Palais des Sports Marcel-Cerdan de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine).

Le Français crédité de 118-110, 118-111 et 118-110 par les trois juges remporte ainsi sa 27e victoire et demeure invaincu.

"Nous avons obtenu de la WBO qu'Hassan rencontre dans les 120 jours à partir de cette victoire, le Russe Dmitry Pirog pour le titre de champion du monde de la catégorie", a révélé à l'AFP son entraîneur Mouss Ouichère. Le lieu et les modalités du combat restent à être déterminés.

"Je n'ai jamais eu peur pour Hassan qui n'avait pas combattu depuis un an", a ajouté Ouicheur. "Il a manqué de fraîcheur sinon le combat n'aurait jamais été jusqu'à la limite", a-t-il estimé.

Dans les vestiaires, N'Dam se plaignait d'une énorme ampoule au pied droit. "Depuis le 7e round je souffrais", a-t-il révélé.

Le combat qui mettait aux prises deux styles opposés à été rude et tout pouvait encore se jouer sur un coup dans les dernières minutes. Mais, la mobilité et la technique du Français ont été récompensés face à une boxe rude mais sans éclat de l'Ukrainien.

Celui-ci avait comme seul objectif de s'approcher le plus possible du Français afin de tenter de le tétaniser avec des crochets courts.

N'Dam, généralement plus lent à se mettre en action, a donné les premiers coups, doublant son jab et signifiant ainsi à son adversaire que rentrer au corps n'allait pas être aisé.

L'Ukrainien s'accrochait beaucoup tandis que N'Dam réussissait à frapper dans toutes les positions des deux mains, sans pour cela toucher véritablement à la face Bursak, protégé par une garde haute et hermétique.

N'Dam réussissait à frapper au corps et à remonter enfin à la face, notamment dans la 7e reprise. Dans la 8e, il était sur une belle série de crochets lorsqu'il fut interrompu par le gong.

L'Ukrainien démontrait à la 9e reprise qu'il pouvait toujours être dangereux en touchant le Français sur un crochet gauche. Cette fois-ci, le gong intervenait au bon moment pour N'Dam alors en mauvaise posture.

Le Français prenait une droite au menton dans la 10e puis une série gauche-droite dans la reprise suivante. Les deux hommes paraissaient avoir encore des réserves mais N'Dam restait maître du ring et empêchait par son jab et son allonge d'être inquiété par Bursak, qui n'avait offert pendant tout le combat qu'une boxe relativement facile à décrypter.

Auparavant, le Français Ali Hallab, actuel champion de France des poids super-coqs s'était emparé de la ceinture WBO Europe de la catégorie en surpassant le bouillant espagnol Jorge Perez par KO à la 4e reprise. Ce succès place le Français dans le top 15 mondial.

related videos

vos réactions

blog comments powered by Disqus

à lire aussi


consulter nos archives

recherche

le scan


publicité



most viewed posts