ki news?
Publicité
 
sports

Chine: Drogba rejoint Anelka au Shanghai Shenhua

  • 20 Jun 2012
  • augmenter la taille du texte   réduire la taille du texte
PARIS (AFP)
ête un but inscrit avec son club, Chelsea, contre Liverpool, en finale de la FA Cup, le 5 mai 2012 à Londres.

Didier Drogba a mis fin à plusieurs semaines de faux suspense en officialisant mercredi sa signature au club chinois de Shanghai Shenhua, pour une durée de deux ans et demi, où il retrouvera en attaque son ancien comparse de Chelsea, Nicolas Anelka.

Depuis la confirmation de son départ des Blues, le 22 mai, l'Ivoirien de 34 ans avait laissé s'épanouir la rumeur insistante de son départ vers la Chine et le Shanghai Shenhua, où Anelka avait manifesté le désir de le voir débarquer.

Comme le principal investisseur de la franchise, Zhu Jun, l'avait prédit dès lundi, l'annonce est venue mercredi matin via un communiqué sur le site internet du joueur. "J'y ai signé un contrat d'une durée de 2 ans et demi (jusqu'au 31 décembre 2014) et je rejoindrai l'équipe au cours du mois de juillet", a ainsi précisé Drogba.

Le salaire de l'attaquant n'a pas été dévoilé mais nul doute que l'opération sera fortement lucrative: la presse locale a évoqué la somme de 314.000 dollars (248.000 euros) par semaine, soit le double de ce qu'il touchait à Chelsea, et ce qui en ferait le joueur le mieux payé du Championnat chinois. Selon ces mêmes médias, Anelka, arrivé en février, toucherait, lui, 234.000 euros.

Drogba quitte en tout cas l'Europe auréolé de gloire. Annoncé sur le déclin, il a été déterminant dans la conquête de la Ligue des champions cette année. Buteur en demi-finales contre Barcelone, en finale face au Bayern Munich, il n'a aussi pas tremblé au moment d'inscrire le dernier tir au but de son équipe.

Trois fois champion d'Angleterre, quatre fois vainqueur de la FA Cup et deux fois de la Coupe de la Ligue, l'Ivoirien a marqué 157 buts en huit saisons. Une légende à Stamford Bridge.

Très attaché au club anglais, il avait martelé qu'il ne souhaitait évoluer dans aucune autre formation en Europe.

"J'ai étudié toutes les offres que j'ai reçues durant les dernières semaines et j'ai le sentiment qu'aller au Shanghai Shenhua est la bonne direction pour moi maintenant", a assuré le joueur.

érence de presse à la Fédération ivoirienne de football, le 31 mai 2012 à Abidjan.

Sur le plan sportif, le défi paraît pourtant peu excitant. Le championnat chinois, gangrené par la corruption, est d'un niveau médiocre et l'équipe, entraînée par l'Argentin Sergio Batista, se traîne à la 12e place sur 16 du classement.

Même Nicolas Anelka, star de la formation, n'a pas fait d'étincelles, avec seulement deux buts en 13 rencontres. Sans doute le Français attend-il beaucoup de son association avec l'Ivoirien, avec qui il a joué quatre ans entre 2008 et 2011 aux Blues.

Ce contrat lui assure donc une fin de carrière en pente douce, avec à l'horizon le Mondial-2014 au Brésil, pour lequel la Côte d'Ivoire dispute les qualifications.

En revanche, le coup paraît bien plus intéressant sur le long terme. Difficile d'imaginer par exemple qu'il ne profite pas d'importants contrats publicitaires dans un pays où la ligue de football est en plein développement.

Personnalité charismatique, dont la voix et les gestes portent au-delà du sport, Drogba se voit aussi comme un ambassadeur.

"J'espère pouvoir aider à promouvoir le football chinois partout dans le monde et plus encore à améliorer les liens entre la Chine et l'Afrique", a ainsi souligné le joueur.

Une manière habile donc d'étoffer son carnet d'adresses au crépuscule de sa carrière sportive.

related videos

vos réactions

blog comments powered by Disqus

à lire aussi


consulter nos archives

recherche

le scan


publicité



most viewed posts