ki news?
Publicité
 
sports

Tour de France: Sagan remporte la 3e étape, Cancellera conserve le maillot jaune

  • 4 Jul 2012
  • augmenter la taille du texte   réduire la taille du texte
BOULOGNE-SUR-MER (France) (AFP)
étape le 3 juillet 2012 entre Orchies et( Boulogne-sur-Mer

Le jeune Slovaque Peter Sagan (Liquigas), irrésistible, a remporté la 3e étape du Tour de France, mardi, à Boulogne-sur-Mer, son deuxième succès en quatre jours, le Suisse Fabian Cancellara conservant le maillot jaune.

Mercredi, la 4e étape met le cap sur Rouen avec quatre côtes modestes de quatrième catégorie. Le parcours de 214,5 kilomètres, épouse sur une centaine de kilomètres la côte de la Manche. Le départ sera donné d'Abeville à 12h10, l'arrivée Rouen est prévue vers 17h24.

Le Suisse Fabian Cancellara (RadioShack) a conservé le maillot jaune de leader après l'étape conclue par un sprint en côte, un terrain idéal pour Sagan, qui s'est même offert le plaisir d'un geste de danse en franchissant la ligne pour cette première arrivée française de l'édition 2012. Vainqueur dimanche de la 1re étape à Seraing (Belgique), le prodige a devancé cette fois d'une seconde le Norvégien Edvald Boasson Hagen et un autre Slovaque, Peter Velits.

Cancellara a pris la quatrième place devant le Suisse Michael Albasini et le vainqueur sortant du Tour, l'Australien Cadel Evans, au terme des 197 kilomètres.

ée de la 3e étape du Tour de France, le 3 juillet 2012

Le Britannique Bradley Wiggins a été gêné par une chute survenue à moins de 400 mètres de la ligne. Sans conséquence apparente pour le favori du Tour, qui a été classé, tout comme le Russe Denis Menchov, lui aussi retardé, dans le temps du premier peloton.

L'objectif vert

Néophyte du Tour, Sagan (22 ans) a enlevé son... 15e succès de la saison et a conforté son maillot vert du classement par points, l'objectif annoncé par le champion de Slovaquie. Interrogé sur la date de son prochain succès, le vainqueur du jour a esquivé: "Je ne regarde pas aussi loin devant. Je regarde la veille au soir, une étape après l'autre."

ès la 3e étape, le 3 juillet 2012

Dans cette étape de 197 kilomètres, l'Espagnol Ruben Perez a lancé l'échappée du jour, avec le Danois Michael Morkov, l'Ukrainien Andriy Grivko, les Français Sébastien Minard et Giovanni Bernaudeau.

Le quintette a obtenu un bon de sortie limité à cinq minutes de la part de l'équipe de Cancellara qui a roulé en tête du peloton, avec un coéquipier de Sagan (Szmyd).

Sous un ciel très nuageux, l'écart a été réduit tardivement à cause de plusieurs chutes collectives qui ont désorganisé le peloton.

Le Bélarusse Kanstantsin Siutsou, un coéquipier du Britannique Bradley Wiggins, a été le premier à abandonner à quelque 54 kilomètres de l'arrivée.

Il a été imité à une trentaine de kilomètres de Boulogne-sur-Mer par l'Espagnol Jose Joaquim Rojas, longtemps en lice l'an passé pour le maillot vert du classement par points.

Cette seconde chute a fractionné le peloton et a retardé quelques puncheurs (Gilbert, Voeckler). A l'avant, Grivko et Morkov ont résisté jusqu'au seuil des 7 derniers kilomètres, le champion d'Ukraine étant le dernier à être repris.

Cancellara satisfait

é par un coéquipier le 3 juillet dans la 3e étape entre Orchies et Boulogne-sur-Mer

Sylvain Chavanel, champion de France à Boulogne-sur-Mer en 2011, a attaqué à 5,4 kilomètre de l'arrivée. Il a abordé le dernier kilomètre avec une dizaine de secondes d'avance mais il a été repris sur la pente menant à l'arrivée. Le Français Thomas Voeckler a terminé attardé, à près de sept minutes et demie du premier groupe. Il a expliqué avoir souffert d'un genou tout au long de l'étape.

"J'ai pédalé sur la jambe gauche quasiment toute la journée", a déclaré l'ex-maillot jaune du Tour 2011 (4e au classement final). "Ce n'est pas la même douleur qu'il y a quinze jours. Mais c'est extrêmement douloureux".

Cancellara s'est déclaré satisfait d'avoir conservé le maillot jaune, le 25e de sa carrière.

"Dans les 600 derniers mètres, je n'étais pas parfaitement placé, ce qui n'est pas une excuse", a estimé le Bernois de 31 ans. "Quand Sagan a accéléré, j'ai vu la force qu'il avait. Moi je n'ai pas encore la condition pour faire ça".

related videos

vos réactions

blog comments powered by Disqus

à lire aussi


consulter nos archives

recherche

le scan


publicité



most viewed posts