ki news?
Publicité
 
sports

JO: les Français privés de podium en canoë-kayak

  • 11 Aug 2012
  • augmenter la taille du texte   réduire la taille du texte
LONDRES (AFP)
çais Arnaud Hybois et Sébastien Jouve pendant les demi-finales du K2 200 m, le 10 août 2012 aus JO de Londres

Les Français engagés samedi dans les finales du canoë-kayak aux jeux Olympiques de Londres n'ont pas réussi à décrocher une médaille: Arnaud Hybois et Sébastien Jouve (K2) ont échoué au pied du podium, Maxime Beaumont (K1) a terminé à trois centièmes de la médaille et Mathieu Goubel a pris la 7e place en C1.

En K2, Arnaud Hybois et Sébastien Jouve faisaient figure de meilleure chance de médaille pour les compétitions en ligne, mais les doubles champions du monde en 2010 et 2011 ont connu une année difficile avec une 4e place lors des Championnats d'Europe 2012 et des problèmes lors des qualifications.

Les Russes Yury Postrigay et Alexander Dyachenko sont devenus champions olympiques, tandis que les Français ont terminé à la 4e place.

Pour cette dernière épreuve de canoë-kayak aux JO, ils ont devancé les Bélarusses Raman Piatrushenka et Vadzim Makhneu, 2e, et les Britanniques Liam Heath et Jon Schofield, 3e.

Le Français Maxime Beaumont a également fini au pied du podium sur le 200 m du kayak en ligne (K1), derrière le Britannique Ed McKeever qui a remporté l'or.

"Quatrième, c'est mon niveau, je n'ai pas de regret, c'est la loi du sport", a reconnu le kayakiste de Boulogne-sur-mer qui termine 4e comme lors des Championnats du monde 2011, pour sa première sortie internationale sur la distance.

McKeever a devancé l'Espagnol Saul Craviotto Rivero, 2e, et le Canadien Mark de Jonge, 3e, dans cette épreuve épreuve qui faisait son apparition au programme olympique en remplacement du 500 m.

Le Britannique avait remporté sa demi-finale la veille en signant le 2e meilleur temps de la journée. Il avait enlevé le titre mondial en 2010, puis la médaille d'argent l'année suivante, avant de se contenter de la médaille de bronze des derniers Championnats d'Europe.

De son côté, Goubel, qui n'est pas spécialiste du 200 m en C1, a payé son mauvais départ et n'a jamais pu refaire son retard.

"J'ai donné tout ce que je pouvais, mais je suis tombé sur des gros bras, des mecs qui avaient des plus gros bras que moi, je n'ai pas de regrets sur cette course. Je me suis bien amusé sur cette finale", a souligné le Boulonnais de 32 ans, qui avait terminé à la 5e place sur 1000 m.

"Je suis fier d'être arrivé en finale olympique deux fois. On retient bien sûr que les médailles, mais je n'ai pas à repartir la tête basse de ces Jeux, car j'ai été battu par meilleur que moi", a insisté le céiste.

L'Ukrainien Yuri Cheban a décroché l'or. Médaillé de bronze en 2008 sur 500 m, il a devancé le Lituanien Jevgenij Shuklin, 2e, et le Russe Ivan Shtyl', 3e.

En 2008 à Pékin, Goubel avait terminé 4e sur 500 m et 7e sur 1000.

related videos

vos réactions

blog comments powered by Disqus

à lire aussi


consulter nos archives

recherche

le scan


publicité



most viewed posts