ki news?
Publicité
 
sports

L1: Prise de pouvoir au goût amer pour Lyon, Montpellier terrassé

  • 19 Aug 2012
  • augmenter la taille du texte   réduire la taille du texte
PARIS (AFP)
ête contre Troyes en Ligue 1 le 18 août 2012 à Gerland

Lyon s'est emparé de la tête du championnat de France après une deuxième victoire, contre le promu Troyes (4-1), samedi lors de la 2e journée, mais a perdu Yoann Gourcuff, blessé, alors que Montpellier, champion en titre, reste sans succès après le revers concédé à Lorient (2-1).

Sous une chaleur accablante (37 degrés), Lyon a mis du temps avant de prendre la mesure de Troyes, désormais bon dernier. Menés au score sur un but de Bahebeck, les Lyonnais ont toutefois su réagir et finir par s'imposer grâce à Gomis, auteur d'un doublé, Bastos, qui a réalisé un splendide retourné acrobatique, et Lisandro.

Mais la victoire et la première place du championnat ont un goût amer pour Lyon, qui pourrait déplorer l'absence durant plusieurs semaines de Gourcuff, sorti rapidement en raison d'une blessure au genou droit.

L'international français, dont le début de saison s'annonçait prometteur (1 but contre Rennes), pourrait souffrir d'une lésion au ligament latéral interne. Un coup dur pour un joueur qui avait déjà connu un exercice 2011-12 perturbé par une cascade de blessures et avait été recalé in extremis pour l'Euro-2012 par l'ancien sélectionneur de l'équipe de France Laurent Blanc.

ère (g), de Lorient, jublie après le but de la victoire contre Montpellier en Ligue 1 le 18 août 2012 au Moustoir

La soirée a également été marquée par la défaite de Montpellier (13e), malgré le premier but de l'Argentin Herrera, l'homme qui a la lourde charge de succéder à Olivier Giroud à la pointe de l'attaque. Tenu en échec par Toulouse la semaine dernière (1-1), le champion de France, qui pensait contrôler la rencontre, n'a pas pu se venger à Lorient (2-1), subissant un revers dans les ultimes minutes sur deux buts de Traoré et Aliadière.

Les Merlus (3e), qui avaient failli terrasser les superstars du Paris SG au Parc des Princes (2-2) avant d'être mis au pas par Zlatan Ibrahimovic, devront être pris au sérieux à l'avenir.

La surprise bastiaise

La surprise de ce début de saison se nomme Bastia (2e), qui a arraché la victoire également dans le temps additionnel contre Reims (2-1). Les Bastiais ont parfaitement fêté les retrouvailles de Furiani avec la Ligue 1, sept ans après le dernier match de l'élite disputé dans l'enceinte corse. Les Rémois ont toutefois terminé la partie à neuf contre 11!

A Toulouse (5e), Etienne Capoue qui a honoré de belle manière sa première sélection en équipe de France contre l'Uruguay (0-0), mercredi, a bouclé sa magnifique semaine par un beau but contre Saint-Etienne (2-1).

ût 2012 au stade Armand Cesari

Claude Puel vit de son côté des débuts mitigés à la tête de Nice. Le club azuréen a obtenu son deuxième match nul à Valenciennes (0-0) et ne pointe qu'en 14e position.

Enfin, Brest (10e) a dominé Evian/Thonon (1-0).

Vendredi, Lille (4e), incapable de vaincre Nancy (1-1), avait manqué ses débuts dans son nouveau grand stade. Guère rassurant avant le match aller des barrages de La Ligue des champions, mardi à Copenhague.

Résultats de la 2e journée:

Vendredi:Lille - Nancy 1 - 1Samedi:Lyon - Troyes 4 - 1Toulouse - Saint-Etienne 2 - 1Brest - Evian/Thonon 1 - 0Valenciennes - Nice 0 - 0Bastia - Reims 2 - 1Lorient - Montpellier 2 - 1Dimanche (heure GMT):15h00: Marseille - SochauxBordeaux - Rennes19h00: Ajaccio - Paris SG

NDLR : Ajaccio a été pénalisé de 2 points (plus 1 avec sursis) en raison des incidents survenus à la fin du match contre Lyon, le 13 mai dernier

related videos

vos réactions

blog comments powered by Disqus

à lire aussi


consulter nos archives

recherche

le scan


publicité



most viewed posts