ki news?
Publicité
 
business

Robert Desvaux demande aux hôtels cinq étoiles d’abandonner le « all-inclusive »

  • 12 Sep 2012
  • augmenter la taille du texte   réduire la taille du texte
Robert Desvaux demande aux hôtels cinq étoiles d’abandonner le « all-inclusive » L’offre «all inclusive» dans quelques hôtels cinq étoiles à l’île Maurice dessert l’image haut de gamme de la destination. C’est le postulat du président de la MTPA, Robert Desvaux qu’Ile Maurice Tourisme interrogeait le lundi 10 septembre. Pour Robert Desvaux il est «urgent que les hôtels concernés abandonnent cette pratique» qui contribue à «brouiller l’image de qualité de la destination.»
Pour Robert Desvaux l’offre «all inclusive» dans des établissements cinq étoiles à l’île Maurice est «totalement incompatible avec l’image haut de gamme qui a fait la notoriété de la destination."
Robert Desvaux, qui s’appuie sur les résultats d’une étude de perception faite sur le marché français, estime que la « crème de la crème » de l’hôtellerie mauricienne doit continuer à offrir à sa clientèle «une offre d’exception, mettant en avant la qualité et le savoir mauricien à son plus haut niveau.»
Le président de l’Office du Tourisme de l’île Maurice, qui n’est pas contre le «all inclusive» dans les établissements 4 et 3 étoiles, estime que «île Maurice jouera mieux sa carte de destination d’exception si ses établissements hôteliers les plus côtés sur le plan international résistent à la tentation all inclusive», cheval de bataille de certains des TO qui programment l’île Maurice sur le marché français.
Pour Robert Desvaux l’enjeu est de taille. «Il est un fait que le transfert des touristes vers l’île Maurice de nos principaux pays émetteurs coûte cher. Pour le prix d’un tel voyage il est nécessaire que ceux qui optent pour un séjour dans un établissement cinq étoiles puissent bénéficier de prestations hors normes, bien en ligne avec ce que nous prônons à travers le monde dans nos campagnes de communication/marketing. L’île Maurice, dans un environnement de plus en plus concurrentiel, n’a pas d’autre choix que de rester exclusif dans le haut de gamme.»
Le président de la MTPA, qui se dit déterminé dans sa démarche, entend, par cette nouvelle initiative, qui suscite déjà l’adhésion de plusieurs opérateurs hôteliers, «consolider l’image haut de gamme de l’île Maurice» et positionner la destination «comme une destination d’exception dans cette partie du monde.»


vos réactions

blog comments powered by Disqus

à lire aussi


consulter nos archives

recherche

publicité



most viewed posts