ki news?
Publicité
 
société

Industrie sucrière : vers une sortie de crise

  • 13 Aug 2012
  • augmenter la taille du texte   réduire la taille du texte
Industrie sucrière : vers une sortie de crise Tout laisse croire qu’un accord entre la Mauritius Sugar Producers Association (MSPA) et le Joint Negotiating Panel (JNP) est sur le point d’aboutir pour mettre fin à une éventuelle grève dans l’industrie sucrière. Le ministre du Travail et des relations industrielles Shakeel Mohamed et le principal porte-parole du JNP y croient fermement.

• La MSPA accepte de reprendre les négociations

La raison : la MSPA est revenue à de meilleurs sentiments pour que les négociations dans l’industrie sucrière se déroulent selon le principe de négociation collective au lieu de sectorielle comme décidé lors de son assemblée générale dernièrement.

De plus, elle a accepté de retirer sa plainte déposée en Cour suprême contestant la décision du ministre de tutelle de référer les 21 points de litige industriel au National Remuneration Board (NRB).

Les points litigieux seront discutés lors des prochaines négociations prévues entre la MSPA et le JNP pour 2013. De plus, les 15 propriétés sucrières qui avaient fait appel à l’Employment Relations Act (ERA) ont aussi signifié leur intention de retirer leur plainte à l’ERA pour contester tout mouvement de grève.

Le JNP insiste maintenant sur deux autres demandes qui ont été transmises, vendredi soir, au ministère du Travail et des relations industrielles. EIles concernent le paiement d’une pension de Rs 2 000 mensuellement (monthly pension) et la mise en place d’un Human Dignity Fund. Ces deux revendications devront être sur la table de négociations lors négociations prévues pour 2013.

Le ministre du Travail a eu, vendredi soir, une longue séance de travail avec le Premier ministre Navin Ramgoolam. Rencontrant la presse, samedi, Shakeel Mohamed a déclaré que la MSPA avait signifié son intention de ne pas contester la décision du ministère de référer les 21 points de litige au NRB.

En contrepartie, elle a accepté d’aller négocier avec le NRB sur ces points. Le ministre a aussi dit que le Premier ministre accorde une “importance capitale” au respect des institutions. Il a aussi fait un appel aux travailleurs de ne pas s’engager dans une quelconque action de grève, même si elle est légale. Il a affirmé que l’ERA prévoit que si ces travailleurs se mettent en grève légalement, les travailleurs n’obtiendront pas de rémunération.

Il a insisté aussi que le scrutin par bulletins secrets effectué la semaine dernière ne s’est pas déroulé en présence d’un représentant de la commission électorale. Ce qui aurait dû être le cas, dit-il. En ce qui concerne la prise de position des députés Nita Deerpalsing et Patrick Assirvaden par rapport à la MSPA, Shakeel Mohamed a indiqué qu’ils ont exprimé leurs sentiments et que lui n’est pas un “gladiateur, ni un ‘désordeur’”, mais un médiateur entre le JNP et la MSPA.

Il a aussi rappelé que tout salarié trouvé coupable d’avoir participé à une grève illégale est passible d’une amende de Rs 5 000.

Source: Le Matinal

vos réactions

blog comments powered by Disqus

à lire aussi


consulter nos archives

recherche

publicité



most viewed posts